vendredi 6 mai 2011


Le fil d'Ophélie c'est un peu le moteur de Pascaline.
Ne révélons pas tout, mais on se doute qu'il ne s'agit pas de simple camping.

Mais si je l'efface, elles m'en voudront.


Des mots se profilent, quels seront-ils?

Un langage coloré à décoder. L'univers du jeu Coxien n'aura pas laissé indifférents les équipiers.

Gabrielle n'est toujours pas convaincue par la ferveur de Thanh.

Hugo a peur que les fils s'emmêlent.


 Sabrina se demande si elle finira par avoir le vertige.

Mais quel est donc cet alphabet? Serait-ce l'alphabet phénicien?

Même les retailles sont magnifiques.

Pascaline est perdue dans ses pensées, ou dans son thaumatrope.

Des doigts de fée pour Aurélien et Maxime, le pied marin pour Audrey.

À nous 4 on devrait bien y arriver.



Sabrina se verrait bien dormir sous la tente en ce moment.

Une tresse rouge, un ange, un ourson décapité et des têtes coupées pour un sujet débridé?

Atelier de Paul Cox /
Les étudiants s'affairent à la construction et à la finalisation de leurs installations.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire